Remise à zéro des cartouches Samsung CLP 300 / CLX2160 / CLX3160

Publié le par bubu

LA METHODE CLASSIQUE

Les cartouches disposent d'une puce interne reliée à quatre contacts extèrieurs


Cette puce gère l'utilisation du toner en faisant une estimation de sa consomation. Ce n'est en fait qu'une mémoire associée à la cartouche. La carte mère de l'imprimante y inscrit des données au fur et a mesure des impression réalisées .
Cette mémoire est de type EEPROM c'est à dire qu'elle est programmable électriquement et qu'elle garde les données (un peu comme un clé USB)


L'opération pour recharger consiste à remplir la cartouche de toner et à changer la puce électronique.

ATTENTION LES PARTICULES DE TONER SONT NOCIVES POUR LA SANTE. SELON UNE ETUDE AUSTRALIENNE, LE TONER SERAIT CANCERIGENE
N'UTILISER PAS D'ASPIRATEUR SANS FILTRE APPROPRIE (FILTRE HEPA ) LES PARTICULES DE TONER (DE 0,3 à 0,12 MICROMETRE) SERAIENT REPENDUES DANS TOUT VOTRE APPARTEMENT

Deux méthodes existent :

1) Désolidariser la face avant de la cartouche pour accéder au bouchon
(peu recommandé )



2) Faire un trou à la foreuse




Ou trouver les puces et le toner ?

Sur ebay


A noter que les quatres puces sont différentes (une par couleur)
Il s'agit de remplacer la puce d'origine en collant avec un double face une nouvelle puce par dessus
par exemple avec un autre type de puce

Vous pouvez également trouver des cartouches reconditionnées avec une puce déja positionnée

Comptez 130 à 200€ pour les quatre cartouches neuves d'origine samsung
et 60 à 90€ pour des reconditonnées (pour quelle qualité ?)

Vous pouvez trouver également un binome puce + flacon de toner pour +/- 20€/couleur



UNE AUTRE METHODE

EVITER LE CHANGEMENT DE PUCE EN REPROGRAMMANT CELLE D'ORIGINE


Qui y a t il sous les quatres contacts ?

Un petit circuit imprimé avec quelques composants électroniques

Le trou au milieu correspond à l'axe de la cartouche (le petit engrenage noir)

Pour les électros :
Le circuit intégré est  la mémoire EEPROM c'est une 34C02
Ceux qui s'y connaisse trouveront le datasheet à cette adresse AT34C02
C'est plus ou moins l'équivalent d'une 24C02 avec une protection d'écriture sur la moitié basse (0000-003F).
Le protocole de communication est de l'I2C.

Comment lire le contenu de la mémoire

il nous faut, un adaptateur 220v/5v DC,du cable, une prise DB9 RS232 femelle,un cache pour cette prise , des résistances et des diodes zener et un logiciel.

Le montage sera celui là :

Les résistances et diodes zener sont soudées sur le connecteur à l'intèrieur de la plasturgie de la DB9



Il vous faut 2 résistances 4k7, 2 diodes zener de 5,1V, une DB9 femelle de la soudure et un fer à souder.


Voici le shéma de cablage


Essayez de souder directement les composants sur la DB9.Ils pourront tenir dans l'espace du cache de la prise .




LE PROGRAMME


J'utilise Ponyprog2000 qui est un logiciel opensource gratuit. Vous pouvez le télécharger à l'adresse suivante :
http://www.lancos.com/prog.html

Au lLe but de l'opération va consister à remettre le compteur de la cartouche magenta qui est de 10% à 100% sans la recharger Voici ce que donne le test samsung sur l'utilisation des cartouches



Au lancement de Ponyprog, la première chose à faire est de calibrer le programme. Suivez les étapes
1Calibration
2 Choisir "sérial"
3 Choisir COM1 (si vous n'avez qu'une sortie DB9 sur votre PC)
4 OK...la fenêtre I/O port setup se ferme
5 Cliquez sur Setup....Choississez "Calibration"...la fenêtre Yes ou No s'ouvre...Cliquez "Yes" puis "OK"




Positionnez votre sonde sur la cartouche....Cliquez sur l'icone 1..(Lecture de la puce vers l'ordinateur)..si tout se passe bien vous devriez avoir quelque chose de semblable à cela :(les données sont maintenant dans l'ordinateur,vous pouvez retirer la sonde de la cartouche)


Avant d'aller plus loin, sauvegardez vos données  par File Save As....

Si vous n'avez pas de FF dans la partie haute aller voir "cas particuliers" plus bas

Comment changer ces valeurs pour réinitialiser cette cartouche ?


Nous allons mettre toutes ces valeurs à 00 et bluffer l'imprimante en changeant le numéro de série de la cartouche de 06083178388 à 06083178389 (pour moi) .Faites +1 sur votre numéro
Pour lui faire croire qu'il s'agit d'une neuve
Pour changer les données il faut :
1) Cliquez sur "Edit"
2) Cliquez au début de l'octet à modifier
3) Rentrer les nouvelles valeurs (dans notre cas des 00 partout sauf au 39 pour mon S/N)
4) Replacer la sonde sur la cartouche et cliquez sur l'icone 4.Ceci à pour effet d'écrire les nouvelles données de l'ordinateur vers la mémoire
5)Remetez la cartouche dans l'imprimante.

Résultats :

A la mise sous tension, l'imprimante va détecter qu'une nouvelle cartouche magenta dont elle ne connait pas le "sérial number" est inséré.Elle passe donc en mode amorçage du toner en imprimant le document habituel.


Voici les nouvelles propriétées de l'imprimante avec le magenta à 100%.Il suffit maintenant de recharger la cartouche de toner



Remarques

Il faut changer le numéro de série à chaque remplissage de toner (pour chaque couleur)car l'imprimante se souvient du dernier numéro utilisé.Sauvegardez le fichier Ponyprog que vous avez modifier manuellement pour l'utiliser directement la prochaine fois (en changeant le S/N)

Cas particuliers

A l'achat, l'imprimante est fournie avec des cartouches de démarage .Le compteur de l'imprimante est à 0. Dés que l'imprimante aura fait entre 1500 et 2000 copies noires et/ou 800 à 1000 copies couleurs, la puce des cartouches pourra être reprogrammée.Une fois passé ce nombre de copies l'imprimante grille la puce ce qui rend la cartouche inutilisable.

Nous pouvons voir directement si la puce est grillé par la lecture de son contenu. Vous devriez avoir ceci en lecture (il y a deux fois les mêmes inscription).



Néanmoins, j'ai déja réussi à récupérer une telle puce avec Ponyprog. Essayez de remplir la zone de 000000 à 000043 de "FF" en faisant sous ponyprog
1)Edit....Edit buffer enable
2)Utility....Fill Buffer
3)Dans la fenêtre "From" laisser 0x0000
4)Dans la fenêtre "To" écrire 0x0043
5) Laissez 0xFF dans "Value".....faire OK
6) Mettre la sonde sur la cartouche faire le point 4 vu plus haut (écriture de l'ordinateur vers la puce)
7)Faites une nouvelle lecture de la puce ...si vous avez des "FF" c'est bon .Dans le cas contraire votre puce est grillée....ainsi que votre cartouche.(il reste néanmoins une solution en se branchant sur la carte mère voir plus loin)

UN PEU PLUS LOIN

Une autre solution consiste à retirer le bloc d'imagerie et à connecter le bus I2c sur le connecteur


Avec Ponyprog ceci donnera



Remarquez que la cartouche de cyan est une cartouche de démarrage.
En plus des quatres couleurs nous avons le CO300 qui correspond au "Imaging Unit/Deve Roler Live" Garantie pour x Copies.
En enregistrant ce fichier (une fois modifié) nous pouvons réinitialiser les quatre cartouches ainsi que le compteur du rouleau de dévellopement

L'adressage I2C est donc réparti ainsi
0000-003F Cartouche yellow
0100-013F Cartouche Magenta
0200-02FF Cartouche Cyan
0300-03FF Cartouche Black
0400-04FF Unité d'imagerie

ENCORE PLUS LOIN

Lire le contenu de l'EEPROM de la carte mère en se connectant au connecteur de l'unité d'imagerie une fois celle ci retirée


Notez qu'il n'y a plus besoin du +5V celui ci étant fournit par l'alimentation de l'imprimante.Les paramètres de ponyprog doivent être changés pour pouvoir lire l'eeprom de la carte mère .sélectionner une 2464 (sur un bus de 16 bits) .

 Après avoir lu le contenu de cette eeprom, nous pouvons associer certaines adresses mémoire à la page de test de l'imprimante (cette page est émise par l'imprimante en appuyant sur le boouton "stop" jusqu'a ce que le témoin lumineux vert clignotte très rapidement (après 5 à 6 secondes)
.


NJe vais remettre toutes ces données à zéro. Pour éviter que l'imprimante ne relise les compteurs des cartouches à la mise sous tension et ne réinscrive leurs valeurs dans l'EEPROM de la carte mère , je vais scotcher les contacts de chaque cartouche....l'imprimante devrait penser qu'il s'agit de cartouches de démarrage Par contre je ne vois pas comment procéder pour l'unité d'imagerie "Imaging Unit et Dev Roller life" à part une RAZ des octets $4D2-$4D3 de Imaging Unit et $4DA-$4DB pour Dev Roller Life en se connectant sur l'unité d'imagertie (voir plus haut chapitre "un peu plus loin")



Vous remarquerez que les numéros de cartouches sont également dans l'EEPROM de la carte mère

Voila le résultat


Cette méthode à comme avantage de pouvoir continuer à utiliser des cartouches dont la puce à été grillée.Par contre vous ne pourrez exporter les cartouches d'une imprimante à une autre.

PLUS D'EXPLICATIONS












Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adrian 10/03/2015 11:15

Bonjour !
Je viens de lire votre explication de Remise à zéro des cartouches Samsung CLP 300 / CLX2160 / CLX3160, et je suis très intéresser par la deuxième méthode (EVITER LE CHANGEMENT DE PUCE EN REPROGRAMMANT CELLE D'ORIGINE) mais moi j’ai une imprimante Samsung CLX 3300, et j’aimerais savoir si l’on applique la même méthode pur reseter la puce (si’l faut le même voltage, les mêmes diodes…)
Merci

mouhcine 18/09/2014 02:37

Merci pour ces infos qui m'ont été très utile jusqu'à ce que j'ai mis des zéro dans des zones qu'ils n'y doivent pas être et l'imprimante ne reconnait plus la cartouche.de l'aide s'il vous plait.

lassanet 21/11/2012 09:25

Tout d'abord merci d'avoir partager ces informations
Est-ce que si on peut initialiser la mémoire de l'imprimante

Zone Ecolo 07/01/2012 18:14

Merci pour cet article très complet qui nous permet de faire des économies d'encre (imprimante CLX2160). Le côté recyclage/réutilisation est de plus très écologique.

Cartouche d'encre 21/06/2011 13:33


Article très intéressant merci !

Je ne manquerai pas de le transmettre ;)